dimanche 17 décembre 2017

De bonnes idées cadeaux de Noël trouvées dans les boutiques de la rue de la Villette.

 Cet ensemble nous a séduit pour sa couleur, sa douceur et sa chaleur ...
Plein d'autres très beaux habits réalisés
 par ces deux stylistes  ainsi que des
 accessoires à  aller voir sur place ! 
 les Roussoeurs 
au 17 rue de la Villette 

A la librairie du Dragon savant 
36 rue de la Villette
Nous avons partagé les coups de cœur des libraires
 Et voici les nôtres
2 pop up particulièrement réussis !


A l'Atelier 44 de l'Esprit et du Geste  
44 rue de la Villette
06 82 65 73 84
Nous avons bien aimé les boites de Belleville en boites !
Lors de votre passage 
n'oubliez pas de prendre leur programme d'animations ...

Le peintre KATS
20 rue de la Villette
06 82 73 52 95  
 Rien de tel  qu'un tableau Kats
pour installer du sourire dans les chaumières !
Partage son espace peinture égayant avantageusement
 la rue depuis de nombreuses années,
avec deux créatrices de beaux bijoux ! 
Zazou Bijoux: 06 14 15 01 65
et Ploom Bijoux 
  https://www.facebook.com/search/top/?q=ploom%20bijoux

 http://lucie.desert.free.fr/

Au comptoir et Maison de thé
TEA  &  TY
 21 rue de la Villette
09 86 58 58 89

 Laissez vous passionnez 
par ce passionnant spécialiste du thé .
Il vous aidera assurément
 à trouver le thé à offrir ou à vous offrir ! 
Parmi  les 130 références dont la plupart sont BIO...
De plus il est poète, 
 publie et distribue gracieusement des textes poétiques...
Vous y trouverez aussi des accessoires,
 théières, tasses, bols, boites à thé... 
 Laurent propose aussi des ateliers découverte 
de histoire du thé,  et une initiation à sa dégustation...
  Le lieu est charmant,  hors temps,
avec toujours une exposition de peinture  à voir,
vous pouvez vous assoir pour consulter des livres sur le thé.
Prendre le temps de choisir un thé, d'en savourer un 
ou de prendre le temps tout simplement de discuter...

Au renard & l'entonnoir 
12 bis rue de la Villette 
Librairie musicale
qui propose aussi tout un programme d'initiation musicale aux enfants.

Une petite  sélection parmi  tous nos  gros  coups de cœur ! 



 https://lerenardetlentonnoir.com/

 https://www.facebook.com/lerenardetlentonnoir/

A l'école du Carton 
plusieurs très jolies lampes, meubles en carton et 
des chèques cadeaux pour les nombreux stages qui s'y déroulent !
  https://www.facebook.com/ecoleducarton/


Au comptoir Éphémère
72 rue de la Villette
Nous avons bien aimé les étagères de Simon Bouvet !  
https://www.facebook.com/simonbcreation/?fref=mentions 



La Petite Maison dans la Villette 
au 33 rue de la Villette 75019 Paris
Encore et toujours !
La plus jolie vitrine de la rue.
Féerie...
Devanture qui n'est pas sans nous évoquer  l'univers 
des illustrations de Frédéric Clément ...
Et bien à l'image
 de ce que nous pouvons y trouver à l'intérieur .
 Dépéchez vous d' y aller  voir !



https://www.facebook.com/La-petite-maison-dans-la-villette-144783538998680/ 

Offrez vous ou offrez des places de théâtre 
au  Théâtre Darius Milhaud
80 allée Darius Milhaud 75019
Toujours une séduisante programmation
pour les enfants et pour les adultes ! 
 https://www.theatredariusmilhaud.fr/ 


Au 86 rue de la Villette
Un  nouvel espace à découvrir ...
Empli de nombreuses ressources !

Nos voisins les artistes de Ménil Mon Temps !


dimanche 10 décembre 2017

Une soirée à ne pas manquer !

Un peu d'histoire ! 
Histoires de notre quartier...
Partage de souvenirs de personnes qui ont connus la Gaumont.
Si certaines des petites maisons et ateliers  de notre quartier ont été construites au début du siècle pour accueillir les artisans de la fabrication de la  chaussure et des  différents métiers qui y étaient attachés , par la suite l'implantation de Gaumont  et des studios de télé des Buttes Chaumont ont généré de nouvelles constructions de pavillons,  de petits immeubles pour loger son  personnel, des  d'ateliers de décors et accessoire de théâtre mais  aussi des commerces, bars, restaurants, boulangeries, épiceries, librairies journaux... Et afin de  pourvoir aux besoins des très nombreuses personnes qui y travaillaient ! Beaucoup de ces activités ont disparues à la destruction de la SFP...

Pour exemple , au 66 rue de la Villette, bien  avant l'installation de l'association d'aide aux devoirs "Bureau 66" nous avons bien connu la dernière épicerie buvette, dont l'intarissable  patronne, Madame Marcelle à l'âge de 91 ans, en 1982,  nous racontait , les repas servis dans sa minuscule cuisine à Fernandel , aux  acteurs et ouvriers qui travaillaient  à la SFP.  Les bals  aussi et concerts d’harmonica,  d’accordéon qui se déroulaient chez elle et dans la cour de l'épicerie ! 

Au 12 rue  Arthur Rozier, vous vous  souvenez , sans doute de cette belle maison 
 le " Colombage' qui a été démoli pour laisser récemment   place à un nouvel immeuble.
Mireille sa  propriétaire , qui avait vécu toute sa vie dans cette maison et  qui avait énormément de souvenirs du quartier  et aussi sous l'occupation,  nous avait raconté qu son grand père  Charles Cornil  et sa mère Juliette, y avaient fait construire ce grand et bien bel édifice pour accueillir  leur très réputé  atelier de fabrication de décors de théâtre, et fabriqua de nombreux décors pour Gaumont   !

Le Collectif Comsurunplateau, souhaite transmettre une partie de l'histoire de notre quartier lié à la Gaumont et aux studios des Buttes-Chaumont.
Si vous souhaitez participer, communiquer des témoignages ou les contacter
Venez les rencontrer samedi  au jardin Fessart sinon
comsurunplateau19@gmail.com


dimanche 3 décembre 2017

Eric buraliste et marchand de journaux dans la rue Fessart.

Eric notre chaleureux marchand de tabac,  journaux à déménagé.
Après tant d'années de présence à enjoliver  cette partie de   rue 
qui aurait bien besoin d'un lifting !
Quel dommage ,  son sourire, sa belle humeur et  sa sociabilité
 bien utiles le matin
 quand on part travailler 
ou lorsqu’on démarre  sa journée
 vont bien nous manquer...
Il avait un choix de revues incroyable...
On aimait bien son joyeux déballage d'articles hétéroclites 
dans lequel chacun y trouvait son besoin ! 
Eric, grand voyageur, curieux de tout, toujours à l'écoute
est parti vers de nouvelles contrées...
Nous lui souhaitons bonne chance
 pour ses nouveaux projets.
l' image de notre buraliste marchand de journaux 
quand on  passait devant son magasin et que l'on était très pressé !

Un matin alors que nous venions nous approvisionner 
et qu'il était fermé !

Mais fort heureusement 
un nouveau marchand de tabac journaux
a pris le relai !

jeudi 23 novembre 2017

Les créations de Danielle Choukroun à offrir.



 Offrez ou offrez-vous 
une œuvre d’Art originale


Danielle CHOUKROUN

 ouvre son atelier et vous propose

peintures, estampes, carnets de voyage

le samedi 2 et le dimanche 3 décembre

de 14h30 à 20h00

elle  aura plaisir de partager un verre

le samedi à partir de 17h00

vous pouvez également prendre RDV

en appelant au 06 18 03 04 23


Atelier d’Art Danielle CHOUKROUN

20, rue de la Villette PARIS 19

01 42 38 25 56 ou 06 18 03 04 23

dimanche 5 novembre 2017

Passage du Télégraphe dans le 20e arrondissement.

Avant annexion du village de Belleville à Paris,
 cette partie actuelle du 20 e arrondissement, 
installée sur le parc du Château de Ménilmontant, 
construit sous Louis XV,
appartenait à l'histoire de notre Village !

Ce passage relie la rue du Télégraphe entre les n° 39 et 41, 
en face du pavillon des châteaux d'eau de Ménilmontant,

au n° 178 de la rue Pelleport. 
Il est à noter que  sous le porche d'entrée,
la plaque indique: Impasse Télégraphe. (?)  


C'est un passage pavé  pittoresque et paisible 
que  nous aimons bien emprunter
 tant il nous rappel le passé champêtre
 de l'ancien village Bellevillois.
3 immeubles  y côtoient 2 pavillons en vis à vis 
et un chalet en bois . 
Ce pied  de vigne  est un descendant 
de celui  qui poussait déjà en 1912 !

Pavillon construit vers 1920 et totalement rénové en 2009.


Niché en plein Paris,
le jardin de cette maison est un merveilleux 
et intemporel havre de paix !


Un jour où nous traversions le passage,
 nous y avons rencontré Colette 
qui était en train de couper les herbes vagabondes,
poussant entre les pavés. 

Et spontanément elle  nous a raconté...
Raconté une partie de l'histoire,
 un moment de la mémoire du passé de ce passage .

Sa famille y est installée depuis 5 générations ! 

 En 1912 son grand-père a acheté un terrain
sur une prairie entourée de vignes. 
Il y fit construire une maison qui sera agrandie en 1932.
Le grand-père fabriquait, dans un atelier jouxtant sa maison,
 des crampons pour chaussures de football.

Puis son atelier sera vendu, en 1982,
 pour devenir une Église protestante.

Cette Église est une dépendance de celle située 
au 36 bis de la rue Borrégo.
Elle est occupée par une association qui assure
 des cours d'alphabétisation .
Malheureusement 
ce joli chalet en bois risque de bientôt disparaître
 car il a été mis en vente !

Le père de Colette était cordonnier.
Sa cordonnerie à façon était accolée à leur maison.

Colette se souvient ...

Des goûters sous une tonnelle qui était installée dans le passage
du côté de la rue Pelleport,
 du pavillon qui a été démoli, de l'usine de fabrication des "Imper Cyclone" 
installée au n° 12 du passage.


Au n°12 du passage, l'immeuble HLM 
construit sur l'usine de fabrication des Imper Cyclone.

Vers 1920...

A droite les ateliers de fabrication des Imper Cyclone.
 A gauche les ateliers de couture Setamil
qui fusionnera avec ETAM en 1963 puis
sera  repris par l'atelier de couture de  Daniel Hecheter,

qui sera démoli en 1983.

 et remplacé par cet immeuble !

Colette a connu le marché de la rue du télégraphe
 qui jusqu'en 1985 était 
bien plus important que  celui qui est installé actuellement.
 Elle se souvient de l'asile de vieillards de la rue Pelleport 
qui a été démoli en 1960 pour être remplacé
 par une résidence de personnes âgées 
 et toujours pourvu d'un parc 
où vivent les arbres  d'origine.
Actuellement sa phase de désamiantage lui confère une allure futuriste !

 Colette est remplie de nostalgie...

Ce qu'elle préfère dans le quartier ? 
La maison et le jardin où elle a vécu 
avec ses grands parents, 
ses parents, ses enfants et ses petits enfants !

En attendant les vignes  y courent toujours  !

Passage Télégraphe en 1942, une vue prise depuis un Château d'eau

En premier plan sur la droite le toit de l'atelier de couture Setamil (devenu ETAM)
vendu à Daniel Hechter, démoli en 1983.
En descendant sur la droite , le chalet en bois, qui était en 1912 l'atelier de fabrication de crampons pour chaussures  de football , devenu par la suite l'Eglise protestante, caché sous les arbres, ensuite un  pavillon datant de 1912 et sur sa droite le parc  et  l'asile de vieillards détruit en 1960  dont l'entrée se fait par la rue Pelleport.

Au fond de la photo, n° 178 de la rue Pelleport, en remontant sur la gauche, un immeuble, datant de Louis XV, qui servait de dépendance aux personnels qui travaillaient dans les écuries du parc du château de Ménilmontant, l'immeuble a été démoli en 1974.
Puis un pavillon datant de 1920 et un deuxième pavillon qui a été détruit .
Au premier plan sur la gauche, le toit de  l'usine de Imper Cyclone.

Immeuble construit sur ceux qui ont été démolis et notamment 
celui qui servait a  loger le personnel des écuries du château de Ménilmontant
construit en 1695.

Nous remercions Colette de nous avoir fourni les photos anciennes 
et de nous avoir si aimablement transmis ses souvenirs.

Nous remercions le Pasteur de l'Eglise protestante
 de nous avoir  accueillis .

Les photos actuelles sont de Martine Käs