vendredi 18 mai 2018

Une Idée de balade littéraire dans le quartier ave le livre de Marie Suzin, "Eclats d'enfance"

Nous vous conseillons vivement la lecture du  livre,
 Éclats d'enfance de Marie Suzin aux Editions Arléa.
Voici une très belle  et émouvante description des souvenirs  de l'auteure,
et des lieux 
de son enfance passée
dans le quartier St Fargeau dans les années 1950.
Puis, après lecture, livre en main, 
nous vous suggérons de partir dans les rues 
 rechercher les lieux si bien décrits dans son livre.
Volontairement nous ne mettons pas les photos que 
nous nous sommes amusés de faire !
Nous vous proposons un circuit  illustré par les plaques de rues . 


L'immeuble où Marie Sizun habitait















Qui est Marie Sizun ?
https://www.arlea.fr/Marie-Sizun 

Les livres de Marie Sizun
https://www.amazon.fr/Marie-Sizun/e/B004MKPB5I 



lundi 7 mai 2018

Culture de fleurs, plantes ornementales et semences sur un terrain appartenant aux réservoirs d'eau de Belleville de la Ville de Paris !

 Dans notre quartier, 
entre la rue du Télégraphe et la rue Haxo
1200m2 de terrain horticole ! 
 Sur une partie du terrain appartenant
 aux réservoirs d'eau de la Ville de Paris.

Petit rappel historique
Ces réservoirs , situés sur  une hauteur de 128m
ont commencé à être construits en  1862  pour se terminer en 1866 
afin d'accueillir les eaux de la Dhuis. 
 Puis en 1919 les châteaux d'eau ont été érigés afin 
d'alimenter les immeubles
 du quartier qui se construisaient de plus en plus hauts.
Ces réserves d'eau s'étaient installées sur une partie des 2 hectares
 de  terre achetés par la Mairie en 1804  et
 dans un premier temps pour 
y installer le cimetière de Belleville
au 40 rue du Télégraphe.
 Ces terres achetées avaient   appartenu dés 1695
 à Michel Le Pelletier de Souzy,
 qui y fera  au XVIIIe siècle
 construire le  château de Ménilmontant aussi
 appelé le château de Saint Fargeau.
Le château était entouré d'un très grand parc boisé et cultivé !

 Et voilà  à nouveau un parc,
un parc à fleurs en devenir ! 
Et qui génère des emplois.
Du fait de l'énorme travail à accomplir par les jardiniers,
ce lieu pour l'instant n'est pas ouvert au public.

  L'horticulture à Paris
 Suite à un appel à projet de la Ville de Paris, s'inscrivant dans le projet "Flore urbaine" et dans la charte "1000 hectares pour contribuer à la végétalisation du bâti parisien et de l'agriculture urbaine, actuellement 3 associations  se partagent le terrain



Masami ,
la jardinière permanente de l'association "Plein air"
Designer industriel de formation, 
c'est suite à un stage en biodynamie 
qu'elle s'est impliquée dans le projet.
Depuis octobre dernier avec les autres jardiniers,
ils travaillent la terre d'arrache pied afin de la préparer  à recevoir semences et plants.


Lorsque les jardiniers auront terminé le titanesque
 travail de défrichage d'un terrain envahi 
de chiendent et de plantes invasives  (sur 1200m2 !) 
 l'activité générera d'autres emplois.


 Désherbage autour des jeunes pousse

Les semis en godet 

Ils cultivent une très grande variété de fleurs et 
de plantes ornementales .
Roses et rosiers, iris, narcisses, anémones, tulipes, renoncules ...

 Les plantes cultivées sont vendues aux fleuristes.




La terre ne recevra pas de culture potagère 
car il contient  plomb et mercure ...

Sur ce terrain, l'autre activité 
est celle de la serre de Pépins production


La troisième activité
  est celle de l'association Interface Formation 
qui propose des formations en jardinage.

samedi 28 avril 2018

Les jardins passagers de la Villette, un mois après !

Les myosotis tapissent d'un joli bleu les parcelles

 Les fleurs du fraisier s'épanouissent 
en autant promesses de beaux fruits
mais à condition que les escargots et limaces n'en fassent pas un festin !

Magnifique tapis de fleurs jaunes !

Le Romarin  et ses si jolies  fleurs bleues !

Vous pourrez des demain,  dimanche 28 avril, à partir de 15h30
profiter de ce jardin qui après
 un long hiver de repos ...
S'ouvre enfin au public.
Les jardiniers  de l'association les P'tits pois de la Villette
vous attendent au Cabaret des Oiseaux
avec de  succulents  gâteaux et boissons Bio.


vendredi 13 avril 2018

La Débrouille Compagnie et trois de ses intervenantes


Comme la dernière fois nous étions passées en coup de vent !
Nous voulions revenir sur une association extrêmement dynamique 
que nous suivons depuis de nombreuses années.
Et aussi pour dresser le bilan de l'impact sur le quartier.
Lundi dernier,
 nous n'avons pas pu rencontrer les anciens,
afin de leur poser les questions que nous avions préparé 
mais nous avons  passé un très joli moment
avec trois des membres de l' association.


Dans la rue, devant l'asso, des sacs sont accrochés en permanence
pour accueillir  les déchets recyclables des habitants du quartier 
 qui serviront pour les ateliers où l'on apprend
 à fabriquer des ustensiles utilitaires ou décoratifs. 
Histoire aussi de diminuer la volumétrie des déchets
et de protéger la planète !

Bouchons, cannettes , sacs en plastique, 
boites en métal, bouteilles en plastique, 
bouteilles de lait, de jus de fruits ...


Nous avons donc discuté avec trois membres de l'association
qui étaient présentes au moment de notre venue.
Trois jeunes femmes et trois parcours différents.
 Trois histoires de femmes différentes 
qui se sont retrouvées à l'association.
Pour un passage extrêmement formateur et enrichissant !

 Gabriela, la Mexicaine
Salariée de l'association depuis deux ans,
a décidé de retourner dans son pays et avec un beau projet 
d'installation dans la campagne mexicaine.

Ce qu'elle aura aimé le plus au fil des deux années passées à l'asso,
sont les relations  entretenues 
avec les enfants et les adultes du quartier.
Ainsi que leurs évolutions
 dans les différents  apprentissages auxquels elle a participé.


Les avoir aidé aussi à changer leurs pratiques de consommation.
Son atelier le plus abouti fut
celui dans lequel elle a appris à des adultes
a fabriquer les objets
symboliques pour fêter la traditionnelle
 fête des morts mexicaine.



Charlotte

Habitante du  quartier.
A rejoint l'association depuis décembre dernier 
dans le cadre d'un emploi aidé.
Si Charlotte a fait des études en Arts appliqués, 
Arts plastiques  et broderie,
 c'est à  l'occasion d'un stage ,
dont elle avait vu l'affiche au Danube Café,
durant les dernières vacances, 
à la Débrouille Compagnie,
qu'elle a eu envie de s'impliquer  et de s'investir
dans les missions et projets de l'association. 

Les ateliers qu'elle préfère animer
et les objets qu'elle aime fabriquer sont :


l'atelier fabrication sténopé, 
"Fabrique ton appareil photo"


 L'atelier fabrication de bilboquets

  les boites fabriquées avec des bouteilles  en plastique

et aussi  L'atelier attrape rêves ...

 Mais elle aime aussi  animer des ateliers  dans les salons, 
les évènements extérieurs auxquels la
 Débrouille Compagnie participe ou initie.

Par ailleurs, Charlotte nourri  aussi un projet créatif
à partir de tissus de récupération.



Léna, la Normande
En service civique depuis six mois .
Les  ateliers  qu'elle aime animer et
 ce qu'elle aime  fabriquer sont :

les petits portes monnaies 

 les fleurs fabriquées avec les  cannettes

La sapin de Noël
fabriqué avec un lit de récupération ! 

L'étoile,
confectionnée avec du carton et des capsules de bière !


Et les petits cochons tirelires

Elena va retourner chez elle en Normandie  
afin de suivre une formation d'herboriste 
et apprendre a cultiver les légumes en permaculture.
Elle souhaite créer une entreprise  dans ces domaines
peu importe le pays dans lequel elle les installera !

http://www.debrouille.com/
https://www.facebook.com/CieDebrouille/












vendredi 6 avril 2018

Michèle Rouhet et le Club des Parrains des arbres du parc des Buttes-Chaumont


La fée protectrice
 des arbres de notre parc,
est aussi conteuse,
et anime un atelier de formation conteur.
Elle s'avère être aussi une formidable photographe !

Michèle habite le quartier Secrétan depuis 1997.
Elle y aime l'animation  commerçante qui y règne 
et a participé au conseil de ce quartier ainsi 
qu' à l’association
pour la sauvegarde du Marché Secrétan .
Ce qu'elle préfère le plus dans notre arrondissement sont
le canal de l'Ourcq et le bassin de la Villette .

 Mais c'est dans le Parc des Buttes -Chaumont qu'elle se ressource.
Michèle aime profondément ce parc !
Très attachée aux arbres du parc , 
c'est à la suite de la disparition de son marronnier préféré,

 pour lequel elle a rédigé un très beau texte,
qu'elle  a crée
le Club de Parrains du Parc des Buttes-Chaumont.

 Objectifs
Connaître et   protéger les arbres du Parc des buttes-Chaumont,
patrimoine de tous les citoyens.
Comment
Chacun choisit, son ou ses arbre- filleuls,
le photographie, 
recherche des informations botaniques sur cet arbre,
 des légendes, des contes, des chansons…
Nous  ferons  un document qui sera transmis
aux élus et 
aux  responsables des espaces verts.

Rencontres conviviales, balades botaniques
Participation et Animations gratuites

Michèle vient régulièrement se  promener dans le parc.
Voici quelques  arbres  de ses préférés,  
Le Sophora Japonica, actuellement  très mal en point
le Sophora pendula et ses nœuds spectaculaires

Michèle aime lire adossée à ce pin


Contempler le lac  et son paysage  ...
Contre cet arbre

Pélérinage près de l'Araucaria, 
le désespoir du singe
 qui a été abattu il y a plusieurs années
car atteint d'une maladie...

Si vous souhaitez rejoindre 
 le Club des parrains  des arbres du parc,
ou être tenus informés
 des animations et des balades découvertes qui s'y déroulent

 Michele.rouhet@orange.fr

Pour découvrir Michèle Rouhet
 conteuse  et enseignante dans l'art et la manière de conter
http://michelerouhetconteuse.blogspot.fr/
Son conteur préféré, est Henri Gougaud.  
Michèle est aussi très engagée à la Ligue des Droits de l'homme, 
venant en aide aux mineurs isolés.
Elle propose des soirées contes,
dont les profits leur sont reversés.

Michèle intervient aussi dans différents lieux du 19e arrondissement
Contes et musique au centre socio-culturel de Belleville

Pour découvrir ses magnifiques photographies
 des arbres du parc des Buttes-Chaumont
http://michelerouhet.fr/index.php/galeries/19e/parc-des-buttes-chaumont

Son travail photographique sur les écorces des arbres
http://michelerouhet.fr/index.php/galeries/recueil-d-ecorces 

Et une exposition que vous pouvez aller voir 
au Labo Photocom
17 avenue Jean Jaurès
du lundi au samedi de 10h à 19h